Rechercher
Peut-on faire sécher des vêtements sur un radiateur ?

Peut-on faire sécher des vêtements sur un radiateur ?

SOMMAIRE :

  1. Faire sécher des vêtements sur un radiateur est-il une bonne idée ?
  2. Faire sécher des vêtements sur un radiateur est-il mauvais pour la santé ?
  3. Qu’est-ce que l’aspergillose ?
  4. Puis-je réduire mon risque d’exposition ?
  5. Faire sécher mes vêtements à l’intérieur va-t-il faire augmenter mes factures d’énergie ?
  6. À quel point faire sécher des vêtements sur un radiateur peut-il être mauvais ?
  7. Quand les coûts commencent à augmenter
  8. Comment prévenir l’apparition de moisissure dans la maison ?
  9. Comment réduire la condensation dans votre maison ?

FAIRE SÉCHER DES VÊTEMENTS SUR UN RADIATEUR EST-IL UNE BONNE IDÉE ?

Imaginez… C’est le week-end, la météo est pour le moins instable (je pense à vous surtout si vous habitez dans le nord de la France), et il y a là une pile de vêtements, tout juste sortis de la machine à laver, à donner le vertige au Kilimandjaro. Il va sans dire que tout doit être sec et prêt pour lundi matin.

Vous n’avez pas de sèche-linge, et en regardant les étiquettes d’instruction de lavage de vos vêtements, vous vous demandez à quoi il vous aurait servi de toute façon. Il fait trop froid pour faire sécher quoi que ce soit à l’extérieur, peut-être même qu’il pleut, et vous réalisez qu’allumer un feu de bois dans votre jardin va vraiment demander beaucoup de travail. Et puis je ne vous raconte pas l’odeur : lessive senteur pin grillé, il n’est pas certain que cela fasse l’unanimité auprès de vos copains de bureau, de chantier, ou de classe. Alors que faire ?

Vous allez alors devoir vous replier sur un étendoir à linge – que vous ne parviendrez d’ailleurs jamais à replier – ou peut-être aller plus loin et étendre vos vêtements sur … le radiateur. Mais devinez quoi ? Vous ne devriez vraiment pas.

FAIRE SÉCHER DES VÊTEMENTS SUR UN RADIATEUR EST-IL MAUVAIS POUR LA SANTÉ ?

Bien que faire sécher vos vêtements sur votre radiateur peut vous sembler inoffensif, des experts ont publié un sévère avertissement de santé à l’encontre de ce geste du quotidien.

Ces scientifiques spécialistes du National Aspergillosis Centre de Manchester nous demandent d’y réfléchir à deux fois avant de recouvrir nos radiateurs de vêtements, en raison du nombre croissant de personnes ayant eu besoin de soin après avoir inhalé des spores fongiques (extrêmement dangereux) d’Aspergillus.

Apergillose pulmonaire vue en coupe

Aspergillose pulmonaire invasive vue en coupe

La plupart d’entre nous ne sera pas excessivement affecté par ces spores. Un système immunitaire en bonne santé suffit à nous protéger (jusqu’à un certain niveau d’exposition) contre les champignons et moisissures et nous aide à nous débarrasser des éventuelles infections.

Mais si vous souffrez d’asthme, que vous êtes atteint de cancer, ou que votre système immunitaire est affaibli ou endommagé, les champignons peuvent vous causer de l’aspergillose pulmonaire. Sans traitement, cette maladie entraînera des lésions irréparables aux poumons et sinus, souvent fatales.

Faire sécher vos vêtements sur votre radiateur pourrait donc potentiellement être un danger vital. Mais existe-t-il un moyen d’en minimiser le risque ?

QU’EST-CE QUE L’ASPERGILLOSE ?

Affectant la plupart du temps le système respiratoire (poumons, trachée et sinus), « aspergillose » est le nom donné au groupe de maladies causées par les champignons appelés « aspergillus ».

Le niveau de gravité de la maladie dépend d’un certains nombres de facteurs. Elle entraîne différentes conséquences, allant du léger sifflement respiratoire à la toux sanglante et, dans certains cas extrêmes, peut même entraîner la mort.

Aspergillus Fungus

PUIS-JE RÉDUIRE MON RISQUE D’EXPOSITION ?

Comme j’ai pu l’évoquer précédemment, vous avez parfois très peu d’autres options que de de faire sécher vos vêtements sur un radiateur. Mais avant que vous courriez, terrifié, vous acheter un sèche-linge, ou que vous commenciez à creuser un foyer dans votre jardin pour votre futur séchoir au feu de bois, il est possible de faire quelques petits arrangements pour vous protéger.

Bon, il ne vaut pas la peine de faire cela uniquement pour une simple paire de chaussette ou un caleçon (même si ça ne fera de mal à personne), mais si vous devez faire sécher vos vêtements à l’intérieur, assurez-vous d’avoir toujours une fenêtre ouverte dans la pièce où vous les placez, de manière à garder l’espace bien aéré, en particulier dans une chambre.

Assurez-vous également que le type de radiateur que vous possédez le permet : il ne faut jamais couvrir un convecteur par exemple. Le risque de déclencher un incendie est beaucoup trop important.

La meilleure façon de prévenir ce type d’infection est donc de garder votre espace bien aéré pendant toute la durée du séchage, et d’éviter les pièces de vie et la chambre. Comme on dit, il vaut mieux prévenir que guérir.

FAIRE SÉCHER MES VÊTEMENTS À L’INTÉRIEUR VA-T-IL FAIRE AUGMENTER MES FACTURES D’ÉNERGIE ?

Comme nous venons de le voir, il n’y a parfois pas d’autre option que de faire sécher vos vêtements sur votre radiateur, ou juste devant. Mais en plus des risques pour votre santé, existe-t-il un danger pour votre porte-monnaie ?

La réponse est simple : OUI !

Utiliser vos radiateurs ou sèche-serviettes pour sécher vos vêtements va nécessiter plus de travail que nécessaire de la part de votre chaudière, s’ajoutant naturellement au montant de votre facture.

Les vêtements que vous placez sur votre radiateur empêchent la chaleur de se diffuser dans la pièce. Votre chaudière doit donc consommer plus d’énergie – donc plus d’argent – pour compenser et chauffer correctement votre pièce.

L’air étant plus humide, plus d’énergie sera donc nécessaire pour réchauffer votre pièce entière, ce qui coûtera aussi plus d’argent. Et en plus du risque de maladies et d’infections mentionné précédemment, de l’air humide dans une pièce chauffée produira de la condensation, ce qui entraînera la formation de moisissure, qui sera difficile – et chère – à éradiquer.

Il fut un temps ou davantage de maisons possédaient une cheminée, et étaient chauffées par de larges feux. Grâce aux lois de la physique, ceux-ci permettaient d’absorber l’humidité, réduisant la condensation, et rendant l’air à l’intérieur plus sec.

L’augmentation de la condensation sur les murs est en majeure partie le résultat des progrès réalisés dans le domaine du double-vitrage et de l’isolation thermique des logements. Ces progrès sont bien entendu une grande amélioration vous permettant de maintenir votre intérieur à une température agréable sans fuite de chaleur, mais ils peuvent aussi résulter à un manque d’aération, une accumulation d’air renfermé et un plus grand pourcentage de développement de moisissure, et rien de cela n’est bon ni pour votre santé ni pour votre bien-être.

Un seul mot d’ordre : aérez.

À QUEL POINT FAIRE SÉCHER DES VÊTEMENTS SUR UN RADIATEUR PEUT-IL ÊTRE MAUVAIS ?

Si vous avez l’habitude de sécher vos vêtements sur votre radiateur, vous avez peut-être remarqué que certaines zones de votre maison (sur les murs ou derrière les meubles par exemple) sont rendues humides par la condensation.

Si c’est le cas chez vous, il y a sans doute un problème, et il serait bon de chercher un moyen de réduire la production de cette condensation.

Moisissure causée par l'humidité

Nous savons maintenant que l’humidité peut se révéler très dangereuse pour votre santé et celle de votre famille, mais c’est aussi une grande menace pour l’intégrité de la structure de votre maison.

Cela ne commence peut-être qu’avec quelques légères marques de moisissure sur le mur, mais le problème peut vite s’étendre et se propager, et une fois votre placo plâtre attaqué, il vous coûtera très cher de le remplacer. Si vous ne le faites pas, ou s’il est déjà trop tard, le mur entier lui-même commencera à pourrir.

Votre papier peint commencera à se couvrir de cloque et à peler, et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, les dommages seront importants et bien réels, et il y aura toute la décoration à refaire.

QUAND LES COÛTS COMMENCENT À AUGMENTER

Pas de panique si vous tombez sur une trace de moisissure. Si elle ne s’étend que sur une petite zone, il sera sans doute facile de s’en débarrasser en l’essuyant simplement, ou en la recouvrant d’une retouche de peinture ou de mastic.

S’il s’avère en revanche que le placo plâtre a été attaqué, les coûts commenceront à s’escalader, et si vous n’êtes pas suffisamment confiant pour remplacer la zone vous-même, le recours a un professionnel vous coûtera bien entendu plus d’argent.

Il y a de grandes chances pour que vous soyez capables d’effectuer tout type de petites réparations esthétique, mais appeler un spécialiste du bricolage ou un décorateur d’intérieur pourra vite vous faire dépenser des fortunes.

Sans réparation, les problèmes de condensation et de moisissure peuvent rapidement virer à l’extrême, et conduire à la propagation de pourriture sèche, pouvant endommager la structure même de votre maison de manière insoupçonnée. Et comme vous pouvez le deviner, ça va vous coûter très cher.

COMMENT PRÉVENIR L’APPARITION DE MOISISSURE DANS LA MAISON ?

Faire sécher vos vêtements sur votre radiateur n’est pas le seul facteur contribuant à la l’apparition de condensation et de moisissure dans votre maison. D’autres gestes du quotidien y sont directement liés, mais vous pourrez minimiser l’impact de l’humidité dans votre maison en changeant juste très légèrement votre façon de faire.

Le meilleur moyen de lutter contre la condensation est de vous assurer une bonne circulation et un renouvellement régulier de l’air dans votre intérieur.

Sans un flux d’air frais continuel entrant et sortant de la maison, le taux d’humidité de votre intérieur ne pourra qu’augmenter, remplissant rapidement votre atmosphère de moisissure.

Le risque est donc plus grand en hiver, lorsque vous n’aurez sans doute pas d’autre solution que de faire sécher votre linge à l’intérieur. De plus, la température hivernale étant fluctuante, de la buée se dépose naturellement sur les surfaces froides (vos vitres notamment), ce qui peut résulter à la formation de moisissure, comme je vous l’expliquais précédemment.

Condensation sur les vitres

Bien sûr, vous pourriez investir dans un déshumidificateur d’air pour en améliorer la qualité, mais il n’est pas très agréable d’avoir ce type d’appareil en marche constamment. J’ai alors listé toutes les petites choses à faire pour éviter l’augmentation de la condensation dans votre maison.

Certains points peuvent paraître un peu fastidieux, ou avoir l’effet d’une goutte d’eau dans l’océan ; mais chaque petit détail compte, et ils en valent la peine.

COMMENT RÉDUIRE LA CONDENSATION DANS VOTRE MAISON ?

  • Au quotidien, chaque lessive sortant de votre machine à laver contient deux litres d’eau. Assurez-vous pour commencer que votre machine à laver et votre sèche-linge eux-mêmes soit situés dans un endroit bien aéré.
  • Quand c’est possible (quand il ne pleut pas), essayez au maximum de faire sécher vos vêtements à l’extérieur. Si vous n’avez pas d’autre choix que de les faire sécher à l’intérieur, ne recouvrez pas vos radiateurs de vêtements et assurez -vous toujours de laisser une fenêtre ouverte afin de laisser l’air circuler dans votre maison.
  • Lorsque vous cuisinez ou que vous prenez un bain ou une douche, fermez la porte de votre cuisine ou de votre salle de bain pour éviter que la vapeur n’entre dans les espaces plus froids et ne produise de la condensation.
  • Toujours en cuisinant, recouvrez vos casseroles d’un couvercle pour réduire la propagation d’humidité. Si vous possédez une hotte aspirante, utilisez-la pour chaque cuisson et ne l’éteignez pas tout de suite après avoir fini de préparer votre repas. Laissez-la allumée pendant un quart d‘heure environ pour purifier l’air.
  • Si vous disposez d’une ventilation dans votre salle de bain (extracteur ou buse d’aération), utilisez-la également à chaque douche ou bain. Vous n’en avez pas ? Pensez à en installer une ; elle vous aidera à réduire le risque de moisissure dans votre salle de bain et prolongera la durée de vie de ses murs.
  • Les plantes et les animaux produisent de l’eau également. Si vous possédez un aquarium, recouvrez-le d’un couvercle. Si l’humidité est toujours un problème dans votre maison, placez certaines de vos plantes à l’extérieur et voyez si cela améliore la situation.
  • Si votre cuisine ou salle de bain ne dispose ni de hotte aspirante ni de ventilation, essuyez et séchez vos surfaces dans ces pièces après utilisation. L’excès d’humidité qui s’y trouve tournera vite en quelque chose de beaucoup moins facile et agréable à nettoyer.
  • Essayez de ne pas surcharger vos armoires et placards de cuisine. L’air qui s’y trouve piégé, combiné au manque de ventilation est un véritable terrain de jeu pour la moisissure et les champignons. Alors même là-dedans, essayez de faire circuler l’air au maximum.
  • Vérifiez votre niveau d’isolation. Le double-vitrage, l’isolation de vos combles ainsi qu’une bonne étanchéité de votre toiture vous aideront à garder vos surfaces au chaud à l’intérieur. Mais comme mentionné précédemment, veillez à ne pas faire stagner l’air. Aérez dès que vous le pouvez !
  • Essayez d’arrêter de respirer ! Non, je plaisante. Néanmoins, si vous passez beaucoup de temps dans une pièce de votre maison, ouvrez-y une fenêtre pour un moment. La respiration étant un facteur majeur dans la production de condensation, aérer l’espace participera à l’amélioration de la qualité de votre air.

Voilà, vous avez votre réponse !

En y regardant de plus près, cet article entier parle de ventilation (sans brasser d’air, je l’espère). Donc si vous devez placer vos vêtements sur votre radiateur pour les faire sécher – soyons réalistes, nous n’avons parfois pas le choix – assurez-vous de fournir une aération adéquate à votre intérieur.

Ouvrez la fenêtre ; installez une ventilation.

Faites ce que vous pouvez pour éviter l’augmentation d’humidité dans votre maison. Votre corps et votre porte-monnaie vous en remercieront dans quelques années.

Commentaires